Representation nationale

Les Institutions de Recherche

Vidéothèque

Composition et attributions du Secrétaire Général

Pour la mise en œuvre et le suivi de la politique du Gouvernement en matière d’enseignements secondaire et supérieur, le ministère dispose d’un secrétariat général dont la composition et les attributions sont régies par les dispositions  ci-dessous.

1. composition

les services du secrétaire général

Le Bureau d’étude

Le Bureau d’étude est animé par des chargés d’études. Au nombre de cinq (5) au maximum, ils sont désignés parmi les cadres supérieurs, en raison de leurs compétences techniques. Ils assurent l’étude et la synthèse des dossiers qui leur sont confiés par le secrétaire général. Ils sont nommés par décret pris en Conseil des ministres, sur proposition du ministre.
Ils bénéficient des avantages accordés aux directeurs de service.

Le Secrétariat particulier

Le Secrétariat particulier assure la réception du courrier du secrétaire général. Il est dirigé par un(e) secrétaire particulier (e) nommé (e) par arrêté du ministre.

Le service central du courrier

Le service central du courrier assure le traitement du courrier du ministère. Il est dirigé par un chef de service nommé par arrêté du ministre.

les structures centrales

  •  
  • la direction générale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (DGESR) ;
  • la direction générale de l’Enseignement secondaire général (DGESG) ;
  • la direction générale de l’Enseignement secondaire technique et professionnel (DGESTP) ;
  • la direction générale des Inspections et de la Formation pédagogique (DGIFP) ;
  • la direction de l’Administration et des Finances (DAF) ;
  • la direction des Ressources humaines (DRH) ;
  • la direction des Etudes et de la Planification (DEP) ;
  • la direction de la Communication et de la Presse ministérielle (DCPM) ;
  • la direction des Archives et de la Documentation (DAD) ;
  • la direction des Marchés publics (DMP) ;
  • la direction des Affaires juridiques et du Contentieux (DAJC) ;
  • la direction de l’Education artistique, culturelle, environnementale et en matière de population et de citoyenneté (DEACEMPC) ;
  • la direction de l’Education des filles et de la promotion du genre (DEFPG) ;
  • la direction des Activités physiques et sportives (DAPS).

les structures déconcentrées

  • les académies ;
  • les directions régionales (DR/MESS) ;
  • les directions provinciales (DP/MESS).

les structures rattachées

  • le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) ;
  • le Centre national de l’information, de l’orientation scolaire et professionnelle et des bourses (CIOSPB) ;
  • le Centre national des manuels et fournitures scolaires (CENAMAFS) ;
  • l’Office central des examens et concours du secondaire (OCECOS) ;
  • le Conseil national de l’éducation (CNE) ;
  • la Commission d’accréditation, de reconnaissance et d’équivalence des titres et des diplômes du secondaire et du supérieur (CARETDS) ;
  • le Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) ;
  • les projets et programmes.

les structures de mission

  • le Conseil national pour la prévention de la violence à l’école (CNPVE).

2. Attributions

Le secrétaire général assure la gestion administrative et technique du ministère.

Il assiste le ministre dans la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière d’enseignement secondaire et supérieur.

Il est chargé de la coordination administrative et technique des structures centrales, déconcentrées, rattachées et de mission.

En cas d’absence du secrétaire général, le ministre nomme un intérimaire parmi quatre (4) responsables désignés à cet effet. Les modalités d’établissement de la liste de ces responsables sont définies par arrêté du ministre.

L’intérim est accordé par note de service du ministre. Lorsque l’absence excède trente (30) jours, l’intérimaire est nommé par arrêté du ministre. En tout état de cause, l’intérim ne saurait excéder trois (3) mois.

Le secrétaire général assure les relations techniques du ministère avec les autres ministères, le Secrétariat général du Gouvernement et du Conseil des ministres et les autres institutions nationales.

A l’exception des documents destinés au chef de l’Etat, au chef du Gouvernement, aux présidents d’institutions, aux membres du Gouvernement et aux ambassadeurs, le secrétaire général reçoit délégation de signature pour :

  • les lettres de transmission et d’accusé de réception ;
  • les correspondances et les instructions adressées aux directeurs généraux et aux directeurs des structures centrales, déconcentrées, rattachées et de mission ;
  • les certificats de prise de service, de cessation et de reprise de service du personnel de l’administration centrale du ministère ;
  • les autorisations d’absence et les décisions de jouissance de congé à l’intérieur du Burkina Faso ;
  • les décisions d’affectation et de mutation ;
  • les ordres de mission à l’intérieur du Burkina Faso ;
  • les textes des communiqués ;
  • les textes et les visas des télex et des téléfax.

 Le secrétaire général est nommé par décret pris en Conseil des ministres, sur proposition du ministre des Enseignements secondaire et supérieur.