Representation nationale

Les Institutions de Recherche

Vidéothèque

Ressources phytogénétiques : Formation des techniciens de l’administration publique

La Commission nationale des ressources phytogénétiques (CONAGREP) a organisé, du 27 au 29 décembre 2018 à Koudougou, un atelier de formation de techniciens de l’administration publique en matière de gestion de ressources phytogénétiques. Il s’agissait de renforcer les capacités des participants sur les mécanismes du système multilatéral du Traité international sur les ressources phytogénétiques, agricoles et alimentaire (TIRPAA) et à les informer sur les actions menées par la CONAGREP.

La gestion des ressources phytogénétiques est un enjeu mondial. C’est pourquoi le Burkina Faso a mis en place la CONAGREP qui a en charge la politique de la gestion de ces ressources en harmonie avec les conventions internationales relatives au domaine.

Ces conventions, mêmes signées par le Burkina Faso, peinent malheureusement à être respectées dans les pratiques courantes, souvent faute d’information sur le sujet, d’où la nécessité de réunir les experts des ministères en charge de la question afin d’échanger largement sur les engagements pris par les plus hautes autorités du pays.

Le Burkina Faso dispose de ressources phytogénétiques très importantes qui sont conservées dans les centres de recherche, dans les universités ou chez des producteurs. Cependant, face aux changements climatiques qui engendrent des catastrophes naturelles le risque de perte est élevé. De plus, la précarité des conditions de conservation limite la durabilité du matériel conservé aussi bien dans les structures de recherche que dans les conservatoires privés. C’est pourquoi il est nécessaire d’explorer, par le biais des accords, des pistes beaucoup plus sûres en matière de conservation de nos ressources.

Au nombre de 25, les participants sont venus des départements ministériels en charge de la recherche scientifique, de l’environnement, de l’agriculture, de l’élevage, de la justice, des finances, de la défense nationale et de la sécurité. Ils se sont approprié le contenu des traités ratifiés par le Burkina Faso dans le domaine des ressources phytogénétiques avant de s’appesantir sur les voies et moyens à explorer pour une application  réussie de ces traités au Burkina Faso.

DCPM / MESRSI