Representation nationale

Les Institutions de Recherche

Vidéothèque

Nuit de la Recherche Scientifique et de l’Innovation : Des chercheurs célébrés et encouragés

La communauté scientifique du Burkina Faso a célébré ce vendredi 14 décembre 2018 au Pavillon de la créativité Thomas SANKARA du SIAO, la première édition de la ‘’Nuit de l’Excellence scientifique’’. Placée sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Paul Kaba THIEBA, la présidence de Monsieur le Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le Pr Alkassoum MAÏGA et le parrainage du Pr. L. Yvonne BONZI/COULIBALI et du Dr. Jean Noël PODA, la cérémonie a également servi de cadre pour l’installation du haut Conseil National de la Recherche scientifique et de l’Innovation (HCNRSI).

La Nuit de l’Excellence scientifique, première du genre au Burkina Faso, est une tribune pour reconnaître et encourager le mérite des chercheurs qui se sont illustrés ces dernières années et dont les travaux contribuent de manière significative au progrès de la science ainsi qu’au développement économique, social et culturel du pays des hommes intègres. Institué par décret n°2017-1186/PRES/PM/MESRSI/MINEFID du 4 décembre 2017, le Prix d’Excellence de la Recherche scientifique, en sa première édition, couvre quatre des huit domaines de la recherche scientifique.

Dans son mot de bienvenue, le Président du Comité d’organisation, le Pr. Tanga Pierre ZOUGRANA justifie la tenue de cette cérémonie par le fait que la recherche scientifique connaît des avancées significatives au Burkina Faso.

Le représentant des parrains, le Dr. Jean Noël PODA, a rappelé que : « l’émergence exceptionnelle de certains pays nous enseigne que le développement des économies est de plus en plus tributaire de la production, de la diffusion et de l’utilisation de la science, de la technologie et de l’innovation dans la société ». S’appuyant sur une étude de la Banque Mondiale, il a indiqué que le capital humain joue un rôle primordial dans le développement des industries. Or, le capital humain est lui-même induit par l’excellence scientifique qui favorise le transfert des technologies. C’est pourquoi il pense que le prix de l’Excellence scientifique institué par décret est une saine émulation pour les scientifiques du pays. Il a alors exhorté les lauréats à « stimuler l’émergence d’une culture scientifique et susciter des vocations dans le domaine de la recherche par l’exemple de sorte à orienter les plus jeunes…. »

Pour le Premier Ministre, l’importance de la recherche scientifique dans le processus de développement économique et social explique son inscription à l’axe 2 du Plan national de Développement économique et social (PNDES), l’adoption de divers documents de politique et la conduite de différentes réformes en matière d’enseignement supérieur, de recherche scientifique et d’innovation. Il a reconnu la valeur des scientifiques burkinabè dont le mérite a été reconnu sur le plan international mais, a tout de même déploré le faible engouement des jeunes pour le domaine de la recherche scientifique au regard du faible nombre d’admis au Baccalauréat des séries scientifiques en 2016, 2017 et 2018.

A son entendement, l’approfondissement de la recherche fondamentale en physique et en chimie, l’interaction entre la recherche fondamentale, son application en agriculture et dans les industries, et le développement de la dimension sociale de la science, seule gage d’équité pour tous les enfants du pays, sont les trois défis majeurs à relever pour le développement socioéconomique du Burkina Faso. C’est pourquoi il a instruit le Ministre en charge de la Recherche scientifique à intensifier les réflexions pour une meilleure synergie de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et les chercheurs à plus d’ouverture au public.

Dans cette lancée de la dynamisation du domaine de la recherche scientifique, le Premier Ministre a procédé à l’installation officielle des membres du Haut Conseil national de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Composé de soixante-seize membres issus des différentes couches sociopolitiques, cette structure est une instance nationale de réflexion et de concertation en matière de recherche et de technologie.

Le point culminant de la nuit a été la remise des prix aux lauréats de l’excellence scientifique. Ce sont huit prix dont quatre prix spéciaux, composés de trophées, de certificats et de somme d’argent d’une valeur globale de quarante-quatre millions cinq cent mille (44 500 000) francs CFA qui ont été attribués à sept lauréats dont trois femmes, dans une ambiance empreinte de joie et d’émotion. Il faut dire que Madame DIALLO/KONE Martine s’est démarquée en empochant le prix spécial de la Mairie de Bobo et celui du domaine des Sciences agricoles et environnementales soit au total onze millions de francs CFA. Les autres lauréats ont été primés conformément au palmarès ci-dessous.

 

  PALMARES DES PRIX DE LA NUIT DE L’EXCELLENCE SCIENTIFIQUE

  1. LES PRIX SPECIAUX
  • Prix spécial  jeune tous domaines confondus : WONI Issa
  • Trophée
  • Certificat
  • 1 000 000 FCFA
  • Prix spécial femme : Madame BAMBA Sanata (Université Nazi Boni de Bobo Dioulasso)
  • Trophée
  • Certificat
  • 1 000 000 FCFA
  • Prix spécial de la Mairie de Bobo Dioulasso : Madame DIALLO/KONE Martine
  • Trophée
  • Certificat
  • 1 000 000 FCFA
  • Prix spécial UEMOA (meilleure plus jeune femme) KOMBASSERE CHERRIF/KABA Mariam (Université Nazi Boni)
  • Trophée
  • Certificat
  • 1 500 000 FCFA 

 

 2. LES PRIX ORDINAIRES

2.1. Domaine des sciences de l’homme et de la société : ZERBO Roger, Université Norbert ZONGO de Koudougou

  • Trophée
  • Certificat
  • 10 000 000 FCFA
    • Domaine des sciences de l’éducation et de la formation : BATIONO Jean Claude Université Norbert ZONGO de Koudougou
  • Trophée
  • Certificat
  • 10 000 000 FCFA
  • Domaine des sciences de la santé : Equipe du CNRST conduite par DABIRE K. Rock
  • Trophée
  • Certificat
  • 10 000 000 FCFA
  • Domaine des sciences agricoles et environnementales : Madame DIALLO/KONE Martine
  • Trophée
  • Certificat
  • 10 000 000 FCFA

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle / MESRSI