Representation nationale

Les Institutions de Recherche

Vidéothèque

Tenue du bac 2016 : Le ministre Filiga Michel SAWADOGO rassure

 

Le mot d’ordre de grève illimité projetée par le Syndicat national autonome des enseignants-chercheurs du Burkina Faso (SYNADEC) à l’orée de la tenue du baccalauréat 2016 a été suspendu. Un protocole d’accord a été signé entre le Gouvernement et les représentants des syndicats d’enseignants du supérieur dans la soirée du 15 juin 2016. L’annonce a été faite par le Pr Filiga Michel SAWADOGO, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, lors d’un point de presse du Gouvenement tenu le 16 juin 2016 à Ouagadougou.

Dans sa déclaration liminaire, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, le Pr Filiga Michel SAWADOGO, a tenu à rassurer l’opinion nationale et internationale que le Gouvernement et les syndicats d’enseignants du supérieur sont parvenus à un accord portant sur les revendications contenues dans leur plateforme unifiée : revalorisation des grilles salariale et indemnitaire, amélioration des indemnités et prises en charge servies dans l’organisation du baccalauréat, revalorisation des indemnités servies aux titulaires des fonctions académiques, et revalorisation du statut des assistants et enseignants à temps plein.

Il n’y a pas de doute, les épreuves du baccalauréat se tiendront sur toute l’étendue du territoire national du 21 juin au 8 juillet 2016, a rassuré le ministre.

La session normale 2016 du baccalauréat enregistre un total de 71 712 candidats comprenant 45 356 garçons et 26 356 filles soit un taux respectif de 63,25% et 36,75% de l’effectif total des candidats.

Cette session verra l’implication de 25 000 acteurs directs et son budget prévisionnel s’élève à 3 072 562 000 francs CFA.

DCPM/MESRSI